Statuts et Charte

mercredi 19 mars 2014
par  Christophe Barbey
popularité : 0%


Collectif pour la Paix et la Non-violence (Suisse romande) Statuts

Version adoptée en assemblée constitutive le 6 juin 2011
I. Nom
Afin de réaliser le but décrit dans les présents statuts, il est constitué une association de droit suisse nommée « Collectif pour la paix et la non-violence (Suisse romande) ». L’association a un but d’utilité publique.
Le « Collectif pour la paix et la non-violence » fait suite à la structure informelle du même nom fondée en 2008 pour célébrer la journée de la non-violence.
Les alinéas 1 à 3 de la Charte adoptée le 18 mai 2009 font partie intégrante des présents statuts. (Annexe 1)
II. Buts
 Promouvoir la paix et la non-violence en Suisse romande, en France voisine et dans le monde ;
 Faire connaître nos activités au sein des associations membres ;
 Entre autres actions de sensibilisation du public, organiser ensemble des activités pour les journées internationales de la paix et de la non-violence (les 21 septembre et 2 octobre).
III. Membres
Sont membres de l’association :
a. Les organisations fondatrices dont la liste suit. (Annexe 2)
b. D’autres associations ou fondations cooptées par le comité et qui adhèrent aux présents statuts.
IV. Organisation
1) Le comité est l’organe de décision de l’Association. Il comprend au moins un représentant pour chaque membre.
a. Il est convoqué par décision du comité précédent.
b. Il prend ses décisions par consensus. En cas d’impossibilité à trouver un consensus, la discussion est reportée au comité suivant. En cas d’urgence, celui-ci a lieu dans les 10 jours.
c. Toute décision concernant directement des membres absents doit avoir été inscrite au préalable à l’ordre du jour.
d. Le comité nomme, de façon ad hoc ou annuelle, les personnes habilitées à représenter l’association.
2) Une fois par an, il se constitue en Assemblée générale pour approuver les comptes et les rapports.
3) L’organe de révision est nommé par l’Assemblée générale.
V. Ressources
a. Le comité fixe chaque année la cotisation due par les membres.
b. L’association peut recevoir d’autres contributions publiques ou privées, générales ou spécifiques.
c. L’association seule répond de ses engagements.
VI. Dissolution
En cas de cessation de ses activités, les avoirs éventuels de l’association sont versés à un ou plusieurs organismes reconnus d’utilité publique poursuivant un but similaire. Le comité décide.

Charte du Collectif paix et non-violence

Qui sommes-nous ? - les fondements du collectif
Le Collectif paix et non-violence rassemble des organisations actives dans la promotion de la paix et
de la non-violence. Il est né à l’occasion de la journée internationale de la non-violence du 2 octobre
2008.
Qu’est-ce qui nous rassemble ? - Les objectifs communs
Les organisations formant le collectif mènent des actions au niveau local, national ou international
en poursuivent les objectifs suivants :
Promouvoir :
• le respect de la vie et de la dignité de chaque être humain
• des attitudes de paix et de non-violence
• le dialogue interculturel et l’engagement pour l’intégration
• la liberté d’expression, la participation démocratique et la diversité culturelle
• la justice et le désarmement
• la consommation responsable et le respect de la nature.
Que faisons-nous ensemble ? - Les actions du collectif
Chaque organisation membre du collectif contribue à :
• la sensibilisation et à la formation à la paix et à la non-violence
• s’informer mutuellement des actions et formations menées par chaque organisation
• promouvoir des synergies entre les organisations
• renforcer la visibilité de la paix et de la non-violence à travers des actions communes de
mobilisation et de sensibilisation, notamment au cours de la période allant du 21 septembre
(journée internationale de la paix) au 2 octobre (journée internationale de la non-violence,
anniversaire de Gandhi) de chaque année.
Comment fonctionnons-nous ? - Les outils du collectif
Le collectif fonctionne avec un bureau exécutif qui a un rôle de coordination et de relais de
l’information. Deux groupes de travail (communication et événement) se réunissent
régulièrement et soumettent leur travail à un comité ouvert qui se réunit 2 à 3 fois par an.
Date : 18 mai 2009


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • Statuts et Charte